HISTORIQUE DES RÉUNIONS

Les réunions franco-japonaises de Kyoto (RFJK), fondées par Jean-Jacques TRUCHOT au mois d’Octobre 1996, accueillent français et japonais de Kyoto et de ses environs, de façon régulière et dans une atmosphère fraternelle et chaleureuse.

Qu’ils soient arrivants à Kyoto, résidants de longue date, japonais étudiant le français, français apprenant le japonais, étudiants, chercheurs, artistes, ou ingénieurs, les réunions leur offre un point d’encrage et de rencontre, leur apportant aide et conseil.

Ces réunions, ouvertes dans un esprit d’égalité à tous et à toutes, se déroulent depuis 1996 dans la convivialité et la tolérance sur le modèle des réunions organisées jadis à Paris à l’initiative de Monsieur Emile GUIMET, industriel, collectionneur d’objets d’art et passionné de culture japonaise, et de Monsieur Tomii MASAAKIRA, alors ambassadeur du Japon en France.

Les participants se retrouvent le soir, actuellement chaque mercredi, dans un café accueillant du centre d’activité de Kyoto. Certains y viennent retrouver leurs amis, d’autres échanger leurs points de vue, leurs découvertes ou puiser de nouvelles idées et informations pour leur sejour ou leur travail.
C’est aussi un lieu ou des français de passage viennent chercher des idees pour enrichir leur sejour.

Actuellement les Réunions Franco-Japonaises de Kyoto poursuivent leur but

  1. Faciliter les contacts entre français et japonais francophiles sans distinction de statut social, d’origine ou de religion
  2. Permettre l’intégration des français arrivant à Kyoto en leur permettant d’intégrer un groupe ouvert et solidaire
  3. Bénéficier également de l’expérience d’autres français déjà établis dans le Kansai et de nouer contact avec des japonais francophones.